Conseils aux voyageurs en période de Covid-19

Lavez-vous les mains régulièrement

Si vous ne disposez pas d’eau et de savon pour vous laver les mains, utilisez un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool. Les experts s’accordent pour dire que le bon vieux lavage des mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes (ce qui correspond au temps qu’il faut pour se chanter deux fois “Joyeux anniversaire”) est la meilleure solution, et soulignent que l’utilisation constante de désinfectant pour les mains peut irriter la peau.

Adoptez une bonne hygiène

Les maladies respiratoires comme le COVID-19 se propagent par des gouttelettes de salive ou de mucus, généralement lorsqu’une personne tousse ou éternue, puis que les autres entrent en contact avec ces gouttelettes. Évitez donc de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec des mains non lavées, car les virus pénètrent le plus souvent dans l’organisme par ces voies.

Si vous ne vous sentez pas bien, ne voyagez pas

Le COVID-19 semble avoir une période d’incubation d’au moins 14 jours, contrairement à la grippe ordinaire qui est de 2 jours. De plus en plus d’aéroports internationaux procèdent également à des contrôles de température pour les passagers à l’arrivée, au départ et en transit. Il est donc possible que l’on vous refuse l’embarquement en raison d’une fièvre sans rapport avec le COVID-19. Protégez-vous, ainsi que les autres voyageurs, en évitant de prendre l’avion lorsque vous êtes malade.

Protégez-vous

Couvrez-vous la bouche et le nez lorsque vous toussez, éternuez dans votre coude et portez un masque pour protéger vos compagnons de voyage. Si vous commencez à vous sentir malade au travail, rentrez chez vous dès que possible.

Nettoyez

Bien que de nombreuses compagnies aériennes aient annoncé un nettoyage additionnel de l’avion, il n’est pas garanti que chaque surface reçoive un traitement complet. Emportez donc des lingettes antibactériennes pour nettoyer l’accoudoir de votre siège, la tablette, la pochette du dossier, la bouche d’aération, l’écran tactile du siège, l’appui-tête et le store de la fenêtre. Le même conseil s’applique à d’autres objets fréquemment utilisés par les voyageurs, notamment les télécommandes des téléviseurs d’hôtel. Nettoyez vos mains après avoir pris une navette ou un taxi, tenu une rambarde ou utilisé un ascenseur.

Bon à savoir

Presque tous les avions modernes sont équipés de filtres HEPA (High Efficiency Particle Arrester) qui filtrent 99,999 % des particules de poussière et des contaminants en suspension dans l’air tels que les virus et les bactéries, garantissant ainsi la meilleure qualité possible de l’air en cabine. Les spécialistes de l’infection suggèrent toutefois qu’un siège au hublot, à l’écart du trafic piétonnier des passagers, pourrait vous offrir un peu plus de protection.

Passez en première classe

Si votre contrat de voyage le permet, c’est le moment de passer en classe affaires ou en première classe. Cela vous donnera un peu plus d’espace personnel et potentiellement moins de contact avec les autres passagers.

Restez à l’écart des personnes qui toussent ou qui ont un rhume.

Les experts définissent l’exposition comme le fait de se trouver à moins d’un mètre d’une personne infectée pendant 10 minutes ou plus. Dans les avions, l’Organisation mondiale de la santé définit le contact avec une personne infectée comme le fait d’être assis à moins de deux rangées l’un de l’autre. Mais n’oubliez pas non plus que les passagers se promènent, vont aux toilettes et touchent de nombreuses surfaces.

Contrer le faible taux d’humidité

Le faible taux d’humidité dans les cabines d’avion assèche les muqueuses des yeux, du nez et de la bouche, ce qui les rend moins efficaces pour bloquer les virus. C’est pourquoi certains grands voyageurs ne jurent que par les sprays nasaux pour hydrater et nettoyer le nez. Il faut également boire plus d’eau pour compenser la sécheresse de la cabine. Toutefois, les avions long-courriers de nouvelle génération, comme le Boeing 787 Dreamliner, sont dotés d’une technologie qui permet d’augmenter le taux d’humidité.

Tenez à jour vos vaccins

Si vous n’avez pas encore droit au vaccin du COVID-19, le fait d’avoir tous les autres vaccins essentiels à jour vous aidera à rester en bonne santé et à éviter que votre système immunitaire ne soit compromis.

Tenez-vous au courant des conseils destinés aux voyageurs

Si vous voyagez à l’étranger, n’oubliez pas de consulter le site Web de l’ambassade de votre pays pour obtenir les informations et les conseils les plus récents.

Assurance voyage

Les voyageurs qui ont souscrit une assurance voyage avant que le COVID-19 ne devienne un ” événement majeur ” peuvent être couverts pour les frais médicaux et les annulations. La plupart des compagnies d’assurance voyage ont tendance à exclure la couverture des pandémies et des épidémies, si vous lisez les petits caractères. Les polices d’assurance varient considérablement, il est donc préférable de contacter directement la compagnie d’assurance ou de se renseigner auprès de votre gestionnaire de voyages.